logo-k-graphiste

L’Impact de l’intelligence artificielle sur le marché de l’emploi selon le FMI

Selon une récente étude dévoilée par le Fonds Monétaire International (FMI), l’essor de l’intelligence artificielle (IA) est susceptible d’impacter une part significative du marché du travail international. D’après les constatations du FMI, 40% des postes à l’échelle mondiale pourraient ressentir l’influence de la technologie IA, tandis que ce chiffre grimpe à 60% pour les économies les plus développées.

Intelligence artificielle et secteurs d'activités touchés : 60% des emplois dans les économies avancées

Divergence des effets de l'IA sur les revenus

« Il est certain qu’il y aura un impact mais il peut être différent, que cela entraîne la disparition de votre emploi ou au contraire son amélioration. Dès lors, que faire de ceux qui seront touchés et comment partager les gains de productivité, que peut-on faire pour être mieux préparés ? » , s’interroge la patronne du FMI.

Source : https://www.latribune.fr/technos-medias/informatique/l-intelligence-artificielle-impactera-60-des-emplois-des-economies-avancees-fmi-987888.html

Intelligence artificielle : Une perte d'argent pour les salariés ?

Le rapport prévoit que l’IA pourrait exacerber les disparités existantes en matière de revenus.

En particulier, il est anticipé que les classes moyennes vont subir un impact négatif prononcé, tandis que les individus déjà en haut de l’échelle salariale pourraient bénéficier d’augmentations de salaire supérieures aux gains de productivité permis par l’IA.

Les nations mieux préparées à l'ère de l'IA

Le rapport du FMI fait l’éloge de pays tels que Singapour, les États-Unis et le Canada pour leur préparation face à l’ère de l’intelligence artificielle.

Insistant sur la nécessité de porter l’attention sur les pays à revenus plus faibles, Kristalina Georgieva, directrice générale du FMI, encourage une approche proactive pour permettre à ces nations de tirer parti des avantages offerts par l’IA.

Réactions au sein de l'industrie et des entreprises

Adecco et la transformation du travail temporaire

Le PDG d’Adecco, Denis Machuel, souligne également l’effet bivalent de l’IA sur la productivité et les emplois. Alors que certaines tâches pourraient être optimisées, d’autres pourraient se voir éliminées.

Machuel rappelle que les précédentes vagues technologiques ont tendance à créer un équilibre entre les fonctions obsolètes et les nouvelles opportunités.

Changements dans la veille média en France

En France, le phénomène de licenciements induits par l’IA commence à se concrétiser, même s’il reste marginal.

La société Onclusive, par exemple, a annoncé le remaniement de son plan de réduction de postes en réponse à la compétition et à l’évolution technologique, envisageant de supprimer jusqu’à 218 emplois.

Source : https://debrayage.fr/onclusive-la-direction-revient-a-la-charge-218-postes-menaces/

Son directeur en France a exprimé la volonté de « améliorer le service » en intégrant davantage l’IA.

Perspectives & adaptation au changement

Le rapport du FMI interroge sur les mesures à adopter pour aider ceux qui seront impactés par cette transition vers plus d’automatisation.

Il soulève la question de l’équilibre à trouver pour partager les gains de productivité et interroge sur les préparatifs nécessaires pour mieux anticiper les changements à venir.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Reddit
Pinterest
VK
OK
Tumblr
Skype
StumbleUpon
Mix
Telegram
Pocket
XING
WhatsApp
Email
Email
K-Graphiste

GRATUIT
VOIR