logo-k-graphiste

Achat de livre sur Amazon : Faites attentions aux livres IA automatisés

L’univers de la littérature en ligne est confronté à une nouvelle forme de désordre numérique. Sur Amazon, une vague de livres trompeurs a fait surface, forçant l’industrie et les lecteurs à naviguer dans un océan de faux livres… Ces ouvrages, dotés de titres captivants et de couvertures soigneusement élaborées, promettent du contenu de qualité sur une pléthore de sujets, mais cachent une réalité bien plus sinistre : ils sont le produit d’intelligences artificielles et non de l’esprit humain créatif.

Achat de livres IA sur Amazon

Allan Trevor : Cet auteur sur Amazon... n'existe pas

Allan Trevor semblait être un auteur extrêmement prolifique, prétendant avoir publié un impressionnant total de 1 491 livres sur Amazon en seulement deux ans.

Allan Trevor sur Amazon : Livres automatisés IA
(Attention) aux livres IA sur Amazon

Avec des titres sensationnels et des couvertures séduisantes dans des genres variés tels que le développement personnel, la crypto-monnaie et même la magie noire, ce mystérieux écrivain s’est fait une place sur la plateforme.

À l’analyse, il s’avère que ce pseudo-auteur n’existe pas et que ces œuvres sont le produit de l’intelligence artificielle (IA).

La réalité des livres créés par l'IA et le rôle d'Amazon

Des centaines de “faux écrivains“, détectés par l’auteur réel Ulrich Genisson, ont inondé Amazon de livres générés par IA.

Ces auteurs virtuels publient des œuvres remplies de faux avis positifs pour booster leurs ventes avant d’être éventuellement démasqués par les véritables commentaires négatifs des clients.

Ces livres, souvent des plagiats ou des compilations de contenu protégé, sont néanmoins accessibles jusqu’à un certain point de critique négative, avant d’être simplement republiés sous un nouvel alias et une nouvelle couverture.

La réaction d'Amazon

Devant l’ampleur du phénomène, Amazon a réduit le nombre maximum de livres qu’un auteur peut publier à 3 fois/jour, un chiffre qui reste toutefois élevé compte tenu du temps requis pour rédiger un ouvrage.

La facilité de publication générée par des outils tels que Amazon KDP (Kindle Direct Publishing), qui permettent des publications sans supervision directe, a contribué à cette vague de contenus frauduleux.

Les conséquences sur le monde de l'édition

Selon Renaud Lefebvre du Syndicat national de l’édition, ces livres sont des “contenus parasitaires” et ne devraient pas bénéficier de droits d’auteur ni de TVA réduite car ils altèrent le paysage éditorial et nuisent aux auteurs légitimes.

Le monde de l’édition est perturbé par cette nouvelle forme de publication.

L’IA intervient déjà dans divers aspects du domaine de l’édition, notamment la traduction, et commence à s’étendre aux sphères scientifique et juridique.

La création littéraire demeure cependant une frontière relativement inexplorée pour l’intelligence artificielle, bien que son intrusion soit désormais palpable et problématique.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Reddit
Pinterest
VK
OK
Tumblr
Skype
StumbleUpon
Mix
Telegram
Pocket
XING
WhatsApp
Email
Email
K-Graphiste

GRATUIT
VOIR