Accueil » Blog d’un graphiste » Blog sur le référencement SEO » SEO & Pop-up : Conseils pour éviter le pire !

SEO & Pop-up : Conseils pour éviter le pire !

Comment créer une pop-up sans affaiblir son SEO ? Pourquoi une pop-up peut être dangereuse pour le positionnement de votre site sur Google ? Découvrons ensemble toutes les astuces pour garder un référencement optimal et sain.

 

Une pop-up sur votre site peut faire baisser votre positionnement si vous ne respectez pas certaines conditions, et par conséquent votre trafic organique.  En effet l’expérience utilisateur est un des facteurs clefs du référencement… Il faut dire que la réputation des pop-ups dans le monde du web est très mauvaise. On peut se demander pourquoi une pop-up est si néfaste que cela ? Et ce que Google en pense ?

Les pop-up et le SEO : Conseils important

En 2016, Google a publié des directives sur ce qu’ils ont appelé les « interstitiels intrusifs ». D’après une mise à jour du 10 janvier 2017, et jusqu’à aujourd’hui, les pages dont le contenu est difficilement accessible depuis les résultats de recherche pour mobile pourront être moins bien classées.

Une page considérée comme interstitiel intrusif est une page qu’il est soit difficile à fermer, soit qui réduit l’expérience utilisateur du contenu de la page.

 

Certaines pop-up provoquent un sentiment de malaise quant elles nous tombent dessus en pleine figure, cela incite l’internaute à quitter le site dans la plus part des cas. C’est surtout ça qui est prix en compte par Google : Le taux de rebond.

 

Google considère que si vous souhaitez absolument montrer un contenu qui n’est pas le but de votre même de votre page, c’est à dire du résultat de recherche de l’utilisateur : Votre page sera considéré comme du spam. Google pénalise actuellement toutes les interstitiels intrusifs, et votre confiance auprès du moteur de recherche fléchit ( Et pas dans le bon sens! ).

En 2021, plus de 10 000 000+ utilisateurs ont déjà téléchargés Adblock, une extension pour navigateur permettant de bloquer les publicités sponsorisés.

Contenu : On évite la superposition !

La superposition d'une pop-up sur le contenu

La superposition d’une pop-up sur le contenu de votre article est néfaste. Effectivement, être interrompu en plein milieu d’une lecture est tout bonnement à exclure. Alors oui, vous me direz que le principe d’une pop-up est d’afficher un contenu à l’utilisateur, mais il y a des manières de le faire. Ne venez pas lui gâcher sa lecture! 🙂

Responsive : Une pop-up sur téléphone ?

Pop-up Responsive

D’après la grande étude annuelle Digital Report 2021, publiée par Hootsuite et We Are Social, 92,6% des utilisateurs des internautes accèdent à Internet à partir de leur mobile. Autant vous dire que votre pop-up doit être responsive et adaptée. Pour cela, je vous invite à prendre en considération toute les tailles d’écrans possibles.

Mettez-vous toujours à sa place. Vous, est-ce que vous aimeriez qu’une pop-up gâchant le contenu apparaisse sur votre mobile ?

Dans le même cas que pour un ordinateur, elle doit être optimisé, et ne surtout pas gâcher l’expérience utilisateur. Si c’est le cas, et que votre stratégie ne vous permet tout simplement pas de le faire, désactivez votre pop-up pour mobile si c’est mieux pour l’internaute.

Graphisme : Une pop-up simple adaptée à votre charte graphique

Pop-up Design : Votre charte graphique !

En général, les pop-up sont très mal vu par leur design ( Des couleurs dans tous les coins, de vieille police d’écriture ). Bref, vous aurez compris de quel type de bannière je parle, le genre à ne pas vouloir ! Vous avez besoin d’une pop-up moderne et classe. Utilisez tout simplement les couleurs à votre disposition sur votre charte graphique.

Vitesse : Elle ne doit pas ralentir votre page

vitesse d'une page - seo

Votre pop-up doit être légère comme une plume. Évitez de gros fichier tel que des images PNG par exemple. Il existe des moyens très simple pour optimiser ses fichiers. Vous pourriez par exemple utiliser le format WebP pour compresser votre image, et réduire son poids. N’utilisez très peu de code CSS ou de code JavaScript, essayez de faire le plus simplement possible.

Je conseillerais avant tout de créer sa bannière directement en HTML, CSS, JS. Les plugins WordPress sont très lourd malheureusement et consomment énormément de requête PHP. Hors si vous souhaitez justement jouer sur la vitesse, vous ne devriez pas utiliser de plugin.

Pour intégrer votre pop-up correctement, je peux vous proposer mon aide, il ne vous reste plus qu’à me contacter pour cela.

Optimisation : Évitez le duplicate content

Choisir les bons mots

Effectivement, les pop-up peuvent être considérés comme du duplicate content si vous utilisez la même sur plusieurs pages. Vous devriez donc réfléchir au mots à employer sur votre pop-up, sans pour autant que cette dernière soit suroptimisée. Le duplicate content est fréquent sur internet, et pourtant, je vois l’erreur fréquemment sur la toile.

 

Une pop-up contient environ entre 50 et 200 mots. Si vos mots apparaissent sur les mêmes pages, que ce soit 50 ou 200, c’est beaucoup ! Choisissez vos mots en fonction de la demande de l’utilisateur, de la page sur laquelle il se trouve. Choisir ses mots n’est pas souvent facile, alors allez-y naturellement et garder un champ lexical autour du sujet de la page.

Si vous souhaitez un peu d’aide, je vous invite à consulter un site sur le champ lexical pour vous aider.

Quelques astuces pour booster votre site

  • Affichez votre pop-up sur une barre latérale ou par exemple une lightbox sont de très bons exemples à suivre : Les fenêtres contextuelles flottantes à oublier !
  • Laissez vos visiteurs parcourir le contenu du site Web, afficher la publicité à partir de 2 minutes de lecture me semble raisonnable.
  • Analyser vos taux de clics sur la pop-up : Si elle ne fonctionne pas, et que votre taux de rebond augmente, vous devez repenser à son utilité, ou la façon de l’intégrer peut-être plus discrètement.
  • Rendez le contenu de votre pop-up simple, compréhensible, facile à lire. Offrir quelque chose en échange d’un mail, c’est quelque chose que tout le monde voit aujourd’hui. Faites mieux !
  • L’objectif de Google est toujours d’améliorer l’expérience utilisateur : Gardez ça à l’esprit.
  • Pour en savoir plus sur l’efficacité des pop-up en marketing, je vous propose de lire une étude britannique approfondie sur le sujet.
  • Le champ lexical de votre pop-up doit être raccordé à votre contenu. Par exemple, n’afficher pas à l’utilisateur un autre contenu que celui de votre page. Disons que dans le cas d’une publicité pour un e-book, proposez le gratuit seulement si il est en accord avec ce que propose votre article.
  • En développement HTML : Oubliez les <h1> <h2> ou <strong> sur votre pop-up. Elle doit rester simple ( <p> <span> <img> <button> )
  • Si vous coder votre pop-up dans la première section de votre page, il est important d’ajouter une méta description à la page. Effectivement, si vous ne le faites pas, Google risque de prendre en considération le premier contenu de votre page ( à savoir votre texte dans la pop-up ), et de l’a placer dans votre meta description. Cela peut-être catastrophique, alors veilliez bien à la programmer manuellement.
  • Enfin, le mieux serait tout simplement de l’éviter. Essayez plutôt de convaincre votre lecteur de cliquer sur ce qui l’intéresse ! Mettez en avant votre produit sans pour autant dissimuler vos conseils.

Une étude britannique dévoile que le taux de clic sur les pop-up est inférieur à 2%. Si vous n’en avez pas réellement besoin, oubliez la pop-up et ne forcez pas votre communication.