Accueil » Blog » Référencement » Netlinking : Tout savoir pour optimiser votre référencement

Netlinking : Tout savoir pour optimiser votre référencement

Vous souhaitez augmenter votre notoriété sur Internet ? Gagnez en visibilité, ainsi qu’en performance SEO grâce à un netlinking de qualité ! Dans cet article, nous allons définir en profondeur ce qu’est le netlinking, mais également comment l’optimiser pour votre site internet.

Netlinking

Qu’est-ce que le Netlinking ?

Définition du Netlinking

Dans une stratégie de référencement SEO, le netlinking est une solution qui consiste à créer plusieurs liens, provenant d’une page externe à une page interne de votre site internet. Effectivement, que serait internet sans lien ? Le Netlinking est donc un élément essentiel de la toile. Cette stratégie universelle du web, peut être également surnommée The Link Building.

Pourquoi utiliser le Netlinking ?

Pourquoi utiliser le Netlinking

Un bon netlinking a pour but de gagner des places sur le positionnement de votre page dans les résultats de recherches. Le netlinking vous fera donc bénéficier de notoriété. Mais ce qu’il y a de merveilleux dans le netlinking, c’est que ce n’est pas seulement pour les utilisateurs que vous gagnez de l’autorité, mais également pour les indexations sur les résultats de recherches ! Utiliser le Netlinking, c’est également se forger une identité et une réputation sur le web.

 

Si vous possédez des liens sur des sites de haute qualité, alors votre site aura de la valeur aux yeux de Google.

Notoriété sur internet

Netlinking - côté internaute

Sur des sites dépassant les 100.000 visites par mois, vous aurez beaucoup de chance pour que des lecteurs tombent sur l’article qui contient votre lien. Si le lien de votre article est pertinent pour les utilisateurs, ces derniers cliqueront et vous gagnerez une visite sur votre site internet.

 

Si votre site dispose d’un business quelconque, alors vous devez établir une stratégie sur votre page web internet. Afin que les internautes soient intéressés par votre page interne, votre page ou votre article doit compléter ou apporter de la valeur à l’article précédent.

Les moteurs de recherches apprécient les sites de confiance

Pour les robots tels que Googlebot

Les moteurs de recherches tels que Google, Bing ou Yahoo, permettent de classer un site internet grâce à différents filtres. En fait, ces filtrages sont intégrants de différents algorithmes des moteurs de recherches. Le Netlinking est donc une pratique de beaucoup de développeur pour développer une approche de confiance entre Google et votre site. Plus votre site est citée sur d’autres plateformes connues et sérieuses, plus les moteurs de recherches apprécieront votre propre site.

Comment optimiser votre Netlinking ?

Optimisation d'un bon netlinking

Pour un netlinking de qualité, il est nécessaire de se pencher sur les techniques employées pour créer de bons liens. Emplacement, balise, ancre de lien, voyons tout cela pour optimiser votre netlinking correctement !

La balise <a> en DoFollow

Explication du dofollow et nofollow

Sur internet, un lien entre deux pages se représente par la balise <a>. Il s’agit en fait d’une balise HTML, permettant de créer un lien entre deux pages. Sur cette balise, il est possible d’être écrit plusieurs attributs, notamment l’attribut REL.

 

L’attribut REL peut comprendre plusieurs valeurs dont Nofollow : Aucun jus ne se transmet ici. C’est-à-dire que Google ne tiendra pas compte de ce lien, que ce soit pour le classement de votre site, mais également le classement du site de l’éditeur. Veilliez bien à ce que l’attribut Rel soit en Dofollow.

 

Si le Nofollow n’est pas spécifié sur l’attribut Rel, alors, la valeur dofollow est incluse par défaut.

La qualité de l’ancre du lien

Qualité de l'ancre sur un article

Sur un lien, nous avons forcément un élément cliquable, et potentiellement : Un texte, une image, ou bien un bloc vide. L’ancre de lien est importante pour déterminer « de quoi parle la page liée ».

 

Pour une efficacité maximum de la qualité de l’ancre, il est conseillé de suivre plusieurs points :

  • Veilliez à ce que l’ancre du lien soit textuelle.
  • Si votre ancre est une image, vous devez utiliser l’attribut « alt », permettant de donner une description d’image.
  • L’ancre ne doit pas être manipulée pour les robots. C’est-à-dire que vous devez éviter toute forme d’abus ou de spam.

L’emplacement du lien

Emplacement du lien

Si votre lien se trouve tout en bas d’une page web, disposante de 1000 mots, alors votre lien ne sera pas optimisé à 100 %. Effectivement, les premiers mots d’un article long, sont souvent bien plus importants que ceux de la fin.

 

Pour améliorer la qualité du lien, veilliez à ce que l’emplacement du lien soit le plus haut possible. Vous devez également prendre en compte la pertinence de votre lien : Est-il au bon endroit pour optimiser son efficacité ? Mais surtout, est-il également au bon endroit vis à vis du contenu ? En fait, tout dépendra de la structure de l’article, ou de la page pointant vers votre site.

 

Gardez simplement en tête qu’un lien en bas de page est moins important qu’en haut, que ce soit pour les visiteurs, ou pour les robots d’indexation.

Un lien vers un article connexe ou similaire

Thématique similaire : Champ lexical

Un lien entre deux pages est avant tout une liaison de contenu. Pour créer un lien de qualité, vous devez créer un lien entre deux contenus connexes. Il est important de rester sur la même thématique et le même champ lexical.

L’approche de Google sur le Netlinking

Google et le netlinking

Google se base sur plusieurs critères lors du positionnement d’un site, sur la SERP. Autant dire que le netlinking est un facteur essentiel et très important. Google souhaite que les liens soient le plus naturels possibles. Pour nous aider à comprendre ce qui rentre en jeu.

 

Dans les moyens de classer votre site, Google regarde l’autorité de votre site internet, mais également la pertinence de vos liens. Quand le lien est appliqué parfaitement d’un site internet à un autre, le jus du lien est au maximum de son potentiel. Le jus de lien est tout simplement représenté par la transmission d’une notoriété d’un site, vers un autre. Cependant, ce jus peut être désastreux si vous ne l’optimisez pas.

Les guidelines de Google sur le SEO

Guidelines SEO de google

Dans la guideline SEO de Google, nous y retrouvons les règles de bases du moteur de recherche. Elle y inclut énormément de pages d’aides et de conseils pour réussir à se classer correctement sur le moteur de recherche. Ces règles comprennent différents points sur lesquels nous pouvons nous baser, pour éviter toute forme de « lien spam ». Google souhaite que les liens soient naturels, c’est-à-dire que vous ne devez pas lui laisser penser que vous essayez de gruger le robot. Google se bat chaque jour contre les spammeurs qui vous proposent des liens à foisons et d’une qualité médiocre. Vous savez tout, évitez donc d’acheter des backlinks, ou de poser 1500 liens sur des forums : Cela ne sert à rien, si la qualité n’est pas présente. Pour en savoir plus sur ce que Google en pense, veuillez suivre ce lien !

Interdiction de créer un réseau de site

Réseaux de site : interdit

Car cette pratique a été utilisée dans le temps, Google est contre ce genre de pratique et ne le tolère pas. Beaucoup le font encore aujourd’hui, car Google n’a aucun moyen de déterminer si vous détenez plusieurs sites ou non. Cependant, tout peut changer du jour au lendemain. Nous avons bien vu ce que cela a donné avec Google Panda et Google Penguin.

 

Je vous déconseille donc, de créer un réseau de site pour établir du Netlinking.

Les indicateurs du Netlinking

Indicateur TF DA CF PR

Pour se focaliser sur son rapport actuel de la santé de son site, au niveau notoriété, plusieurs éléments sont à prendre en compte.

 

Nous pouvons citer le Domain authority, ou bien le Trust Flow. Ce sont en fait des indicateurs basés sur une note générale de votre notoriété sur internet. Niveau de confiance, autorité, ces éléments servent à définir un score pour se faire une idée votre netlinking actuel. Les indicateurs de santé sont bien différents d’un outil à un autre. Pour ma part, j’ai tendance à en utiliser deux :