Accueil » Blog » Référencement » Comment optimiser le référencement SEO d’une image ?

Comment optimiser le référencement SEO d’une image ?

Pour optimiser le référencement d’une image, vous devez intégrer un titre et une description à votre image. Idéalement, le poids de votre fichier doit être le plus réduit possible, en gardant une très bonne qualité. Vous devez vérifier également la vitesse de chargement de votre page. Également, il ne faut pas négliger l’attente de vos utilisateurs et la richesse d’informations visuelles sur vos images.

 

Grâce à des formats de fichiers d’images bien spécifiques à l’optimisation de la vitesse, vous saurez facilement comment créer une forte image avec un ratio de chargement très faible. Enfin, nous verrons comment optimiser l’intégration de votre image sur votre page ou votre article de blog.

Image référencement SEO

Utiliser le format d’image le plus adapté

Le format d’image le plus adapté au référencement web est sans doute le format WebP. Mais attention, tout dépend tout de même de la situation où vous vous trouvez. Ce format de nouvelle génération permet une compression d’un format JPG, afin d’optimiser au maximum son poids, mais sans dégrader la qualité du visuel. Cependant, le format WebP n’est pas disponible pour certain navigateur, il faudra donc rédiger une règle en HTML, qui permet de faire télécharger au navigateur tel ou tel fichier en fonction de ses capacités. Enfin, il y a le format SVG qui vous permet d’utiliser les vecteurs et garder une qualité optimale. Pour finir, le format PNG est connu fondamentalement pour son fond transparent.

  • Format WEBP : Un format compressé et exclusivement dédié au web
  • Format SVG : Un format vectoriel
  • Format JPG : Un format compressé
  • Format PNG : Un format d’image bitmap ( transparence )

Optimiser le poids de votre image

Le poids de votre image est un point crucial à prendre en compte si vous souhaitez optimiser le référencement de votre image. Au dessus de 100ko ( et si votre image n’est pas petite ), l’image n’est sans doute pas compressée au meilleur format. Par ailleurs, vous pourrez penser que 100ko est peu, mais votre article ne contiendra pas forcément qu’une image. Enfin, il est possible d’utiliser un système de cache tel que WP Rocket pour optimiser le chargement de vos images, si votre utilisateur revient une nouvelle fois sur l’article.

Renseigner son titre et sa description

Afin d’expliquer à Google et aux internautes malvoyants ce à quoi fait référence votre image, il faut renseigner un titre, et un texte alternatif. Ces deux critères comptent énormément pour le référencement de votre page. Évitez donc d’oublier de rédiger ces deux contenus très importants pour votre SEO général. Il peut être judicieux d’inclure certains mots-clefs dans ces contenus ( sans pour autant en faire trop ! ).

 

Pour une meilleure vision de la chose, si vous ne savez pas quoi rédiger, essayez de décrire en quelques mots l’image que vous avez sous les yeux. C’est ce que souhaite Google : Une description de votre image.

Image contextuelle ou image de décor ?

Nous avons deux façons d’interpréter et d’intégrer les images sur une page, soit vous l’utilisez en tant que contenu, soit en tant que décor.

 

L’image de contenu est très différente d’une image de décor sur un site internet. Effectivement une image représentative d’un contenu peut être une infographie complète, ou bien la photo d’un produit, ou l’image d’un objet. Hors en décor, nous retrouvons des visuels, du graphisme, du décor.

 

Les deux types d’images se distinguent et nous pouvons les séparer en HTML et CSS. Pour rappel, le langage HTML est un langage qui permet d’écrire du contenu, et de le structurer. Hors le CSS n’est qu’un style de feuille en cascade, il permet seulement de sublimer votre article. Pour une image de contenu, il faudra utiliser la balise <img> en HTML. Si c’est un visuel décoratif, il faudra donc utiliser l’attribut background-image en CSS.

Les données structurées d’image

Afin d’optimiser votre apparence sur les résultats de recherches de Google, il est indispensable d’inscrire son image dans les données structurées de votre page. Ces données peuvent être directement codées sur votre page web, ou bien vous pouvez aussi utiliser une extension comme Yoast SEO. Afin de tout connaitre sur les données structurées, vous pouvez lire le guide des données structurées de Google, ou encore lire cette vidéo :

Les liens et les images

La popularité de votre image est sans doute l’un des points les plus importants pour le référencement de celle-ci. Plus particulièrement, si des liens pointent vers votre image à partir de plusieurs pages de votre site, et d’autres sites, alors vos backlinks influeront sur la notoriété de votre image.

 

De ce fait, elle remontera facilement dans les résultats de recherches d’images de Google. Il est donc important de créer de belles infographies afin d’être cité sur des sites externes, et de ce fait, bénéficier peut-être d’un lien sur votre image.

 

Vous pouvez d’ailleurs lire un article sur le netlinking pour mieux comprendre l’intensité des backlinks.

L’infographie récapitulative

Et bien si vous avez lu ce précédent point, vous saurez que vous pouvez en toute liberté partager cette image sur votre site internet, ou bien sur les réseaux sociaux. N’hésitez également pas à l’améliorer si vous le souhaitez ! Vous pouvez également donner tous vos conseils sur un post, et votre avis sur cet article.

Astuces et conseils pour optimiser son image en SEO - Infographie