Graphiste » Blog » Graphisme » Logo monogramme

Qu’est-ce qu’un logo monogramme et comment le créer ?

Vous êtes dans l’optique de devenir entrepreneur et souhaitez véhiculer une image de marque cohérente et forte ? Vous ne savez pas trop vers quelle direction artistique vous pencher ? Une identité visuelle peut être compliquée à concevoir en fonction de votre activité et de votre stratégie marketing. Une réflexion s’impose énormément sur la réalisation de votre logo, de façon à le rendre cohérent avec votre projet, et faire passer le bon message.

Logo monogramme

Définition : Logo monogramme

Un logo monogramme est un symbole comprenant une ou plusieurs lettres. Comme toutes les identité professionnelles, il peut représenter une idée, une personne, ou bien une entité. Les initiales du monogramme peuvent être également créées sous la forme d’une signature. Le logo monogramme est constitué de lettres permettant de représenter l’identité de marque d’un individu ou d’une société.

Le lettrage chez les grandes marques

Logo monogramme de marques réputées
Logos monogrammes de marques connues

Le Branding de certaines grandes marques est intéressant à analyser pour réussir son logo monogramme. C’est pourquoi, j’ai établis la liste de 5 grandes marques qui utilisent le monogramme. Nous pourrons apercevoir alors quelques directions artistiques intéressantes, sur lesquelles vous pourrez vous inspirer pour votre projet professionnel.

Channel et la lettre miroir

Logo de channel
Logo de Channel

Le symbole Chanel se compose de deux lettres «C» formées qui sont entrelacées. Le symbole de Channel est très simple, et pourtant, le design va beaucoup plus loin que ça. Nous pouvons sentir la recherche approfondie sur ce symbole en analysant chaque courbe. Le fait que les couleurs soient monochromes sur ce logo approuvent l’excellence de la marque, sa force et ses valeurs.

Louis Vuitton et son minimalisme

Logo de Louis Vuitton
Logo de Louis Vuitton

Le logo de la grande marque « Louis Vuitton » est un incontournable dans le monde des logos monogrammes. Il contient à premier coup d’oeil, une police d’empattement lisible et très simplifiée. Le logo contient des caractères en majuscule. La lettre « L » se différencie de la lettre « V »: Elle a sûrement pour but de ressortir l’insigne. Cela lui permet de se différencier d’un autre logo, et donc d’une autre marque.

Playstation et les deux lettres uniformes

Logo de Playstation ( PS1 )
Logo de la Playstation 1

Pour faire plaisir aux gamers, j’ai décidé d’intégrer le logo « Playstation » sur cette liste ! Effectivement, le «P» et le «S» du logo est très facilement reconnaissable. La police utilisée pour créer ce symbole a été créée intégralement par Manabu Sakamoto. Les deux lettres sont travaillées de façon à les présenter distinctement, mais également en 3D ( nous pouvons le voir différemment si vous l’analysez quelques secondes ). Une très bonne technique qui permet de séparer et modéliser un objet à la fois, en fonction de là où l’on regarde !

L’emblème d’Electronics Arts

Logo electronics arts
Logo de EA

Encore dans le monde du jeu vidéo, vous pouvez apercevoir le logo d’EA avec un design très simple et caractéristique de la marque. Les lettres “E” et “A” se rejoignent pour donner cet effet futuriste mais simpliste. Le logo a été travaillé de nombreuses années ( et cette direction n’était pas du tout prévu à la base ). Le premier logo comprenait très clairement une sphère, un cube et un tétraèdre. Le symbole « EA » actuel reprend également ces éléments dans son logo ( Rond noir autour du logo, cube sur le « E » et triangle sur le « A » )

Warner Bros et son emblème

Logo de Warner Bros
Logo de Warner Bros

Le logo de Warner Bros est un logo monogramme qui se différencie des autres styles qu’on a pu voir jusqu’à présent. Le symbole est entouré par un blason signifiant la marque comme forte et rassurante, les lettres « W » et « B » sont séparées mais prennent toutes la forme du blason. Elles sont constituées de sorte à limiter le même espace vertical, entre le contour du blason et les lettres elles-mêmes.

Dans quels cas choisir un logo monogramme ?

Pour une entreprise familiale

Les entreprises familiales sont très souvent orientées sur le logo monogramme car il définit un sentiment de confiance et d’une forte personnalité. Il est toutefois possible d’apposer une sorte de « signature » sur la ou les lettres, constituant le logo.

Dans un « métier de proximité »

Si vous établissez une activité où vous êtes proches de vos clients, vous choisirez alors avec de fortes chances le logo monogramme. Si vous êtes coach, avocat, psychologue ou masseur, le logo monogramme peut vraiment vous différencier des autres mais surtout permet d’en dévoiler un peu plus votre personnalité. Grâce à lui, vous pourrez développer un peu plus de feeling avec vos prospects, en un coup d’oeil ! Cela joue énormément sur votre identité professionnelle.

D’autres points de vue

Et si vous avez bien lu cette article jusque là, vous saurez alors que des marques très connues utilisent le monogramme. En fait, tout dépend de votre projet et de la communication que vous souhaitez véhiculer autour de vous. Rien que le fait de voir « McDonalds » utilisant un simple « M » vous donne normalement l’idée que vous pouvez réussir aussi ! Avec une seule lettre, cela peut suffir. Le mieux est de démarrer votre conception à partir d’idées et de concepts, et aucun de ces derniers ne sera jamais terminer. Il faudra les adapter dans le temps. Pour savoir si vous êtes destinés au logo monogramme, analysez entièrement votre stratégie marketing, et plus précisément vos cibles et vos prospects. Mettez vous simplement à leur place et posez-vous cette question : « Est-ce que ce logo me plait ? ». Si votre réponse est oui, posez maintenant la question à de multiples personnes autour de vous. Chaque projet doit être vu sous un angle différent, et chaque idée ou concept doit être réfléchi de la meilleure façon possible.

Conseils pour la création de son logo monogramme

Trouver des idées pour concevoir un logo monogramme

Avant de créer son monogramme, trouver des idées de logos est essentiel pour concevoir un visuel réussi ! Vous devez réfléchir à ce que vous souhaitez présenter à vos clients et quel type de monogramme vous devez choisir. Certains monogrammes sont très complexes à concevoir, alors que d’autres sont plus simplifiés mais « match » parfaitement ! Vous pouvez par exemple créer un mood board pour établir des recherches approfondies.

Travailler le lettrage sur papier

Croquis lettre A
Croquis de la lettre A

Si vous n’êtes pas à l’aise pour établir des recherches derrière un écran, alors vous pouvez très bien établir quelques croquis sur une feuille. Quelques coups de crayons suffisent parfois pour établir des premières idées, et permettent d’avancer dans la forme du logo ( les angles, les contours ). Evidemment, ce n’est pas réellement précis avec un simple crayon, mais vous pouvez déjà vous faire quelques idées, n’hésitez pas non plus à préparer plusieurs pages de recherches. D’ailleurs, il existe des carnets comprenant des repères quadrillés dédiés aux professionnels du graphisme. Si vous souhaitez en utiliser un, c’est bien le moment car cela va vous permettre d’établir vos idées un peu plus proprement.

Vectorisation manuelle de chaque lettre

Une fois que vous avez établis vos croquis, ils doivent être intégrés à un logiciel de conception graphique. C’est nécessaire pour réaliser votre logo sur les ordinateurs ( et donc, avoir un format web, mais également print ). Beaucoup de logiciels permettent de créer ou éditer des visuels, mais la plupart fonctionne avec des méthodes de pixellisation. En fait, vous devez imaginer votre logo en « grand » et utiliser la vectorisation. Par exemple, Adobe Illustrator est un logiciel réputé et professionnel pour créer des visuels vectorisés. Après cela, peu importe la taille de votre logo, il sera optimisé pour toutes dimensions lorsqu’il sera imprimé. Cela évitera donc d’avoir un logo plein de pixels, gâchant complètement votre identité.

Créer la forme sur Illustrator

Après quelques années d’expérience sur Adobe Illustrator, je peux me confier et vous donner 4 astuces simples pour la réalisation du logo monogramme. Ces tips permettent de vous aider plus facilement à la conception des formes, mais également à l’export du logo et donc, son utilisation finale. Afin d’être le plus clair possible, je vous les écris dans l’ordre, afin d’être le plus cohérent et pour que vous puissiez suivre cette guideline.

Importer votre photo et baisser l’opacité

Import du croquis et opacité faible
Import de la photo + opacité à 15%

Vous êtes normalement à l’étape du croquis, il vous faut tout simplement capturer votre logo et l’importer sur Illustrator. Ainsi, le visuel apparait sur votre fenêtre, il vous faut le déplacer sur le plan de travail s’il n’y est pas déjà. Il est important de lier votre image à votre fichier ( afin d’éviter une perte de l’image au cas où vous la supprimait de votre PC ). Pour finaliser ce premier point, baissez simplement l’opacité de votre photo. Je recommande de baisser le visuel à 10%, tout simplement pour éviter de gêner votre création, mais suffisamment lisible pour être perçue. Après, si vous ne voyez pas grand chose sur votre écran, montez cela un peu plus haut ( 20% par exemple )

Utiliser l’outil « règle »

Règles et repères sur la grille Illustrator
Règles et repères sur la grille

Illustrator contient un petit outil très sympa à utiliser, permettant d’aligner tout type d’objet. Utilisez l’outil règle en l’activant avec la commande CTRL+R, et glissez votre curseur à partir de la règle jusqu’à votre objet. Vous pouvez placer des repères à l’horizontale, à la verticale, mais également les transformer pour les rendre à la diagonale. Ajustez ces règles autour du logo ( sur les contours ), et définissez des règles également entres les lettres si elles ne sont pas rejointes. Cette technique permet tout simplement de créer une grille manuellement.

Dessiner les lettres avec la plume

Dessiner avec la plume
Repassage sur la forme grâce à la plume

Une fois que les repères sont bien ajustés sur votre logo, vous pouvez commencer à créer votre première forme en utilisant la plume. Pour cela, soyez délicat et évitez de créer trop de points d’ancrages.

Établir les dernières retouches

Dernières retouches
Retouches approfondies à partir de la forme initiale

Utilisez l’outil de sélection directe pour modifier l’aspect de votre logo. Pour cela, démarrez de la première lettre et ajustez l’angle du vecteur, son emplacement et sa profondeur ( des deux côtés du point d’ancrage ). Les dernières retouches sont sous-cotées en graphisme, c’est pourtant les plus importantes à réaliser ! Vous ne voudriez pas avoir un regret dans 3 ans, pour une simple petite courbure de 2mm sur votre logo… Établissez les dernières modifications avec soin, et surtout, n’exportez pas tout de suite !

Colorier son logo monogramme

Choix des couleurs et déclinaisons
Choix des couleurs - Déclinaisons secondaires

Maintenant que votre forme lettrée est bien terminée, il vous faudra la remplir de couleurs. Vous pouvez aussi utiliser un contour coloré pour votre logo ! Mais, comment choisir sa couleur ? C’est très simple, il existe plusieurs manière de choisir ses couleurs mais surtout de bien les associer. Également, quelques règles de spécificité technique, comme le mode de colométrie des couleurs, sont importantes à connaître avant d’exporter votre logo.

Utilisation d’un cercle chromatique

Le cercle chromatique est une base fondamentale pour beaucoup de professionnels des arts pour associer ses couleurs. Il existe beaucoup de théorie sur la recherche de couleur grâce à cet outil. N’hésitez donc pas à utiliser un cercle chromatique !

Établir plusieurs fonds de couleurs

Lorsque vous avez effectué plusieurs tests avec différentes couleurs, choisissez en une et définissez chaque logo sur des couleurs différentes. Par exemple, si votre logo est rouge, je vous conseille de décliner votre logo sur fond rouge ( donc, le logo sera blanc ou noir ). Vous pouvez bien évidemment ajouter plusieurs couleurs à votre logo, mais vous devez avant tout penser à chaque situation possible. Si vos cartes de visite sont noires, alors votre logo doit être travaillé pour être placé sur fond noir. Je vous conseille de créer 3 variantes de couleurs au minimum ( fond blanc, fond noir et fond « rouge » dans le cas cité ).

Réglages du document source ( RVB – CMJN )

Il est fondamental de penser à l’impression de votre logo sur des supports de communication. Pour cela, vous devez faire en sorte que les couleurs soient optimisées pour les imprimantes et vous n’avez pas d’autre choix que d’utiliser le mode de colorimétrie CMJN. Si vous utilisez le mode RVB, votre logo sera optimisé seulement pour le web ( et sa couleur sera différente à l’impression ).

 

Régler votre document est très simple sur le logiciel Illustrator :

  • Cliquez sur « Fichier »
  • Passez la souris sur « Mode de colorimétrie du document »
  • Sélectionnez « CMJN »
Paramètres de couleurs
Changement de colorimétrie du document

Export complet du monogramme

Lorsque vous avez déterminés les formes, la colorimétrie et l’aspect précis de chaque élément de votre logo, il est temps de l’exporter. Mais là encore, quelques prérogatives s’imposent !

 

Techniquement, vous devez exporter votre logo pour deux raisons :

  • L’utilisation du logo sur le web ( site internet, réseaux sociaux, signature mail.. )
  • L’impression de votre logo ( flyer, panneau, enseigne ou bien encore goodies )

Il est donc important d’optimiser votre logo en utilisant le bon format de fichier pour chaque support que vous utilisez.

Fichiers du logo destinés au web

Les fichiers de votre logo doivent être destinés sur le web en plusieurs formats :

  • Fichier JPG : Le format JPG est un format pixelisé permettant d’afficher votre logo monogramme de manière la plus simple possible, avec un fond prédéfini par votre création. Si vous n’imposez pas de fond à votre plan de travail, le fond blanc ( #ffffff ) sera automatiquement imposé.
  • Fichier PNG : Voilà une solution très simple qui consiste à imposer votre logo sans fond. C’est à dire que le fond sera transparent, et vous pourrez intégrer votre logo sur une conception graphique déjà existante. Cela permet également de créer des graphismes très poussés pour établir des publicités sur les réseaux sociaux
  • Fichier SVG : Contrairement aux fichiers JPG et PNG, le format SVG vous permettra d’exporter votre fichier au format vectorisé. Cela permet de garder une haute qualité de votre visuel ( il peut être intéressant d’intégrer votre SVG sur votre site internet pour optimiser vos ressources et votre image sur le web )
  • Fichier GIF : Si votre logo est prévu pour de l’animation, alors vous pouvez basculer sur Adobe Photoshop pour créer des évènements ( timeline ), et établir des retouches sur votre logo. Cela a pour but de créer une animation simple, en boucle. Ainsi, vous pourrez exporter votre fichier au format GIF pour l’intégrer sur internet ( et qu’il soit animé ). Le format GIF est seulement destiné au web ou aux applications.

Fichiers du logo destinés au print

Les fichiers de votre monogramme doivent être également destinés à tout type d’impression. Pour cela, il faut utiliser des formats vectoriels pour que le visuel s’adapte à la taille de votre imprimé. Voici quelques formats intéressants à exporter pour votre logo monogramme :

  • Le fichier AI : Ce n’est pas un format dont vous allez vous servir pour imprimer un visuel, mais il est indispensable car c’est le fichier « source » de votre logo. Sur ce fichier, vous avez accès à toutes les modifications possibles de vos calques, de votre fichier d’origine. Gardez précisieusement votre fichier AI.
  • Le fichier PDF : Comme le format AI, il permet de garder en mémoire les paramètres et modifications de votre logo. Vous avez donc également un accès total aux calques. Le format PDF est intéressant car c’est le plus commun lorsque l’on parle de documents administratifs, ou bien d’impression car la plupart des imprimeurs travaillent aujourd’hui avec le PDF.
  • Le fichier SVG : Le format SVG comme dit précédemment, utilise la méthode des vecteurs pour calculer chaque point d’ancrage et lui assigner la forme finale. Utilisez également le SVG pour vos impressions !
  • Le fichier EPS : La particularité première de ce fichier ( et ce pourquoi je l’utilise fréquemment ), est que peu importe la version d’Illustrator que vous possédez, vous pourrez ouvrir un fichier EPS sans problème. En fait, le format EPS est un très bon moyen pour échanger votre logo monogramme avec une autre personne ( qui ne dispose pas forcément de la même version que vous )

Et ensuite ?

Pour finir, vous disposez de votre logo de qualité avec les meilleurs formats possibles ! Mais ce n’est pas totalement terminé, car il vous reste encore quelques étapes avant de compléter votre communication. Afin de structurer les éléments qu’intègrent votre logo ( Police d’écriture, couleurs, formes ), il est important d’annoter tout cela sur une charte graphique. Ce document vous servira par la suite à respecter certaines choses, comme par exemple la taille maximale des caractères ou bien encore les directives pour imposer correctement votre logo. J’espère que vous avez aimé cet article et que vous saurez faire les bons choix vis à vis de votre logo lettré !

Logo monogramme

Découvrir d’autres articles