Accueil » Blog » Graphisme » Graphiste jeux vidéo : Le métier et l’univers graphique

Graphiste jeux vidéo : Le métier et l’univers graphique

Des questions sur le graphiste jeux-vidéo ?

Vous serez sûrement d’accord lorsque vous entendez que l’industrie du jeu vidéo est en plein développement. Tout cela est possible non pas qu’au développeur, mais également en grande partie par les graphistes 2D/3D qui sont responsables de la conception de l’environnement des jeux.

Dans cet article, vous saurez ce que signifie être un graphiste de jeux-vidéos et comment le devenir. Restez jusqu’à la fin, car il y aura une FAQ en bonus si vous vous posez des questions sur ce métier :).

Comment devenir graphiste jeux-vidéos ?

Qu’est-ce qu’un graphiste de jeux-vidéo ?

Qu'est-ce qu'un graphiste jeux vidéos ?

Il fait partie des piliers de la création de jeux vidéos. Dépendamment de sa spécialité, il est capable d’exercer son métier très tôt dans la conception à travers la définition de l’identité visuelle (”concept arts”). Ses idées sont vraiment indispensables afin d’aboutir à une conception originale et de qualité des visuels de jeux.

 

D’ailleurs, ce n’est pas une règle, mais c’est une personne qui passe la majorité de ses journées en étant souvent assise dans un fauteuil gamer.

La communication est importante surtout dans les grandes sociétés où il faut respecter les délais ou convaincre ses collègues d’une vision plus efficace ou aboutie. Afin d’y parvenir, ce graphiste peut alterner entre le dessin sur papier et les logiciels et outils numériques qu’il maitrise.

  • Il traduit ses idées en images, que ce soit en 2D ou en 3D avec ses crayons et sa souris en utilisant des logiciels spécialisés.
  • Que ce soit les intrigues, les scénarios, les personnages, les cartes, les difficultés, ou les méthodes pour gagner ou perdre le jeu, il est au centre de tout.
  • La création d’une interface utilisateur, il y participe.
  • Il applique les directives artistiques.
  • C’est quelqu’un de curieux et un passionné fervent du domaine artistique
  • Il est rigoureux et son rendu de qualité est vraiment cohérent.
  • Le travail en équipe est son quotidien et il est efficace et rapide lorsqu’il y a beaucoup d’éléments à produire.

Quelles qualifications faut-t-il pour devenir graphiste jeux-vidéos ?

Qualifications et diplômes d'un graphiste jeux-vidéos

Généralement, pour commencer à s’asseoir dans le milieu du graphisme de jeux vidéos, une formation BAC+3 avec au bout un diplôme est conseillée pour prétendre à un poste. En France, beaucoup d’écoles d’animation/graphisme et jeux vidéos permettent d’acquérir des compétences et forment à ce métier. Cependant, si vous avez passé des années de travails consécutifs de votre côté, il est possible que vous soyez prêt.

Retenez qu’on honore un artiste ou un designer non pas pour ses diplômes ou son savoir théorique, mais pour ce qu’il a déjà imaginé et créé.

Il faut savoir qu’un futur graphiste 2D/3D en jeux vidéos peut apprendre parmi plusieurs voies d’apprentissage: une école privée, un programme accéléré généralement appelé ”boot camp”. Ou encore un programme en ligne si vous préférez progresser à votre propre rythme.

 

Toutefois, pour hisser votre CV à la vue des employeurs, des preuves de projets personnels, des stages ou des expériences professionnelles sont indispensables. Pourquoi ? Parce que le marché du travail dans ce domaine est concurrentiel. Cela passe par exemple par un portfolio de valeur qui sera plus puissant qu’une promesse, que de la théorie.

5 approches efficaces pour le devenir

Solution graphiste JV en 5 étapes

Afin de bien comprendre les prérequis devenir graphiste jeux vidéo, je vous présente ici une liste de quelques actions, et plus particulièrement 5 étapes à accomplir pour atteindre votre objectif !

1 – Apprendre les bases du graphisme de jeux videos

Afin de bien exercer ce métier, il faut surtout avoir un esprit créatif. Mis à part cela, vous devez réfléchir à l’industrie qui colle le plus avec votre projet professionnel. Par exemple, voulez-vous travailler dans une start-up, une PME ou une grande entreprise ? Vous vous voyez dans une entreprise de médias ou une société de création de jeux vidéos ? Il faudrait trouver la réponse à ces questions pour bien comprendre comment devenir graphiste jeux vidéo. Renseignez-vous donc sur les meilleurs logiciels à utiliser dans le secteur du jeux-vidéo.

2 – Accroitre ses compétences créatives

Un designer de jeu vidéo doit développer sa créativité pour réussir dans son domaine. En effet, il doit maitriser des compétences en dessin et en conception sans oublier de savoir communiquer ses idées. Gardez-donc à l’esprit que la créativité doit rester quelque chose d’ancrer en vous, vous devez avoir pour réflexe de toujours créer, créer et créer. Bien sûr, des sites spécialisés en réflexion et idées de design sont là pour vous aider !

3 – Maitrisez les logiciels et outils dédiés

Connaitre et savoir utiliser les logiciels d’animation et de graphisme 2D et 3D est très important. Comment devenir graphiste jeux video (le meilleur de tous) si vous ne maitrisez pas les outils que vous utilisez ? Il existe beaucoup d’outils “open source” beaucoup utilisés et gratuit dans le domaine: il vous suffit d’avoir bien sûr un ordinateur.

Voici une liste de quelques logiciels à connaitre dans ce milieu professionnel :

  • Adobe Illustrator
  • Inkscape
  • Blender
  • SketchUp
  • After effects
  • Première pro
  • Unreal Engine
  • Unity

Certains d’entre eux sont puissants et permettent de faire des rendus impressionnants. De plus, en maitrisant l’un d’entre eux, il sera un peu plus aisé de prendre en main les autres étant donné que certaines fonctionnalités se ressemblent assez souvent. Toutefois, vous devez persévérer pour les maitriser et ne jamais se décourager.

4 – Maitriser les compétences techniques indispensables

L’exercice du métier nécessite de développer les compétences techniques dont voici une liste non exhaustive.

  • Bien utiliser les logiciels 2D comme Adobe Photoshop, Painter, etc.
  • Pareil pour les logiciels 3D comme Maya, 3Ds Max, etc.
  • Utiliser les techniques de Scripting (XML)
  • Savoir mettre en place les technologies d’éclairage et de rendu comme Light Map ou Vertex Color

5 – Construire un portfolio solide comme du roc

Vous avez compris: Solide comme du roc parce qu’il faut vous différencier des autres qui sont trop ”légers” sur leur portfolio. En effet, cela fait très bien l’affaire si vous cherchez à obtenir un stage, décrocher un emploi pour votre carrière ou construire votre réputation. Vous savez maintenant que dans le milieu artistique et notamment pour les créatifs, un portfolio professionnel est nécessaire. Voici quelques idées de projets utiles et pratiques pour vous aider :

  • Créer des scripts et des histoires captivantes à utiliser dans les jeux.
  • Faire des courts métrages animés afin d’exposer un nouvel univers de jeu vidéo.
  • Réaliser des illustrations de personnages et d’environnements: choisissez d’abord votre thème puis laisser parler votre imagination sans limite.
  • Coder des jeux web simples ou des petits jeux pour smartphone qui font valoir vos connaissances basiques en programmation.

Que retenir de tout cela ?

Nous espérons que vous avez une idée précise de comment devenir graphiste jeux video. C’est un job d’une grande polyvalence qui exige des compétences techniques et une robuste fibre artistique. Pour se faire, il faudra principalement être créatif, maitriser ses outils et savoir travailler en équipe. Afin de faire une brillante carrière, il faudra en plus connaitre les tendances et pratiques actuelles de l’industrie des jeux vidéos. Comme cela, imaginer de nouveaux jeux, personnages, histoires et remplir des univers de jeu créatifs créera du divertissement pour les autres et augmentera fortement votre valeur.

Les jeux gratuits sur Internet et l’émergence des applications de jeux sur smartphone ont participé à un intérêt croissant pour ce métier de graphiste.

Vous avez des questions sur le métier de graphiste 2D/3D ?

FAQ

Est-ce possible de créer un jeu vidéo tout seul en étant graphiste ?

La réponse à cette question dépend de beaucoup de choses. Avez-vous des compétences annexes en programmation ? Sinon il faudrait d’abord les avoir. Cela dépend aussi du genre de jeu et de votre niveau de motivation. De toute manière, il ne faut pas croire que créer un jeu tout seul est facile: c’est beaucoup de travail, et ce dans plusieurs domaines ( La modélisation 3D, l’animation des personnages, le design des décors ). Tout cela n’est que 10% la partie ” jeux-vidéos “¨, il faut également penser à la communication de ce dernier ( Visuels de publicité, logo, nom, branding, charte graphique, event, affiche… )

Quels sont les avantages d’être un graphiste de jeux-vidéos ?

Il y a beaucoup d’avantages à être un dessinateur de jeux vidéos. Nous pouvons citer :

  • La possibilité d’exercer en tant que freelance.
  • Si vous êtes passionné, c’est une activité mentalement stimulante car il y a beaucoup de variété dans les projets.
  • Il faut maîtriser plusieurs compétences et c’est une industrie qui évolue et se développe rapidement.
  • Concernant les qualifications requises, vous pouvez être un graphiste si vous possédez en vous toutes les qualités requises même si un diplôme est pertinent.
  • Vous travaillez avec d’autres personnes passionnées et créatives comme vous. Vous apprenez donc beaucoup de nouvelles choses dans un environnement convivial.

Quels sont les inconvénients ?

Comme tout métier, il y a quelques inconvénients :

  • Les salaires peuvent devenir variables et dépendent quand même de votre employeur.
  • Les délais et deadlines de réalisations sont parfois courts ! La pression est donc présente autour de votre projet.
  • Dans certaines grandes industries du jeu-vidéo et d’après des témoignages connus, il y a beaucoup de pression.

Quel est son salaire ?

Le salaire d’un graphiste en jeux vidéos varie en moyenne entre 24 000 et 40 000 euros brut par an après un Bachelor.

Toutefois, cela est à prendre avec des pincettes parce que la rémunération varie selon que vous soyez salarié (différence entre les entreprises qui embauchent) ou indépendant.