Graphiste » Blog » Graphisme » Charte graphique

Qu’est-ce qu’une charte graphique et que comprend-t-elle ?

Vous aimeriez savoir ce que représente une charte graphique ? Ce qu’elle intègre et à quoi cela sert ? Sur cet article, vous trouverez la définition d’une charte graphique mais également les éléments principaux qu’elle incorpore ! Cela vous servira pour la réalisation de votre identité et votre communication visuelle !

Visuel charte graphique

Définition de la charte graphique

Une charte graphique est un document stipulant des règles graphiques propre à la création d’une identité visuelle. Elle peut être associée à une entreprise, mais également à une association. La charte graphique constitue une partie du branding d’une marque. Dans certains cas, une charte graphique est uniquement dédiée à un produit. Elle est notamment représentée par un document visuel, comprenant une ou plusieurs pages. Ce document professionnel est en quelque sorte le guide de communication visuelle, car il récapitule toutes les règles graphiques que vous souhaitez soumettre à votre communication.

Qu’est-ce que comprend la charte graphique ?

La charte intègre plusieurs éléments graphiques qui pourront vous servir lors d’une déclinaison sur vos supports de communication. Le document peut intégrer un sommaire, relayant vers les pages de la charte graphique. Les règles graphiques sont proposées en tant qu’images, proportions, tailles des textes..

Sur la charte graphique, on y retrouve le symbole de votre entreprise : Votre logo. Il peut être décliné en plusieurs versions, et plusieurs couleurs.

Celui-ci peut se décliner en plusieurs versions. Par exemple, les logos que je livre sont parfaitement exploitables sur plusieurs fonds de dimensions différentes. Un logo favicon n’a pas la même proportion de taille qu’un logo horizontal. C’est pourquoi la charte graphique peut intégrer plusieurs pages dans la catégorie « Logo » et incorporer des règles graphiques à respecter.

Plusieurs fonds de couleurs

Le logo apposé sur votre charte graphique doit être visuellement distinctif sur n’importe quel fond de couleur. Il est particulièrement intéressant de se pencher sur la question des autres fonds pour éviter des contraintes graphiques et que cela soit illisible. Pour ma part, j’ai tendance à livrer 3 fonds de couleurs :

  • Le fond blanc ( permet d’être visible sur un fond clair )
  • Le fond noir ( Permet d’être visible sur un fond foncé )
  • Le fond d’une couleur unie ( Plus particulièrement la couleur principale du logo apposé sur le fond blanc )

Des codes couleurs

La colométrie est également à prendre en compte sur votre document pour permettre d’utiliser les mêmes couleurs sur chacun de vos visuels. Également, le cercle chromatique peut être une solution pour choisir ses couleurs ! Pour plus d’ergonomie, elles peuvent être séparées sur plusieurs pages ( notamment si le logo contient trop de couleurs, ce que je ne conseille pas ). Eventuellement, il est conseillé d’indiquer les deux formats de couleurs, à savoir le CMJN et le RVB. Et dans l’idéal, afficher le code hexadécimal pour permettre à un graphiste ou webdesigner, de créer vos produits de communication. Dans certains cas, il existe des codes couleurs spécialement conçus pour les dégradés de couleurs (linear-gradient).

La ou les police(s) d’écriture(s)

Pour respecter l’identité visuelle de votre entreprise, les polices d’écritures doivent être distinctives en fonction du type de contenu. La typographie est importante à respecter pour une meilleure transmission des messages, mais il faut également respecter votre document de règles graphiques. Par exemple, utiliser du gras sur les titres permet de les mettre en valeur sur une page web. Il est donc important de symboliser et d’afficher une mise en page avec des règles spécifiques. La taille des caractères est également à définir afin d’avoir une cohérence avec la structure de vos contenus.

Facultatif : D’autres éléments graphiques

Une charte graphique n’est pas limitée en nombre de pages, vous pouvez donc continuer à augmenter votre sommaire pour donner des règles encore plus spécifiques et précises à ce que vous souhaitez véhiculer. Par exemple, vous pouvez y intégrer des boutons, ou bien des liens ( ou même, une maquette de site internet ). La charte graphique peut être étendue mais tous les éléments qui y sont incorporés doivent être respecter un maximum pour la suite de votre communication.

Quel format de document ?

Une charte graphique est souvent enregistrée et livrée au format PDF. Elle peut également être sous format imprimé sur une brochure. Une charte graphique doit être au format vectoriel afin que l’on puisse agrandir ou rétrécir les éléments sans pixellisation. Enfin, toutes les pages de la charte sont intégrées à un seul document. Si vous avez fait appel à un designer pour élaborer votre charte graphique, alors il se peut que vous déteniez ces formats de fichiers :

 

  • En PDF
  • En .AI
  • En .EPS

Il est notamment déconseillé de créer une charte graphique sur le logiciel Photoshop ( fichier .PSD ). Le logiciel le plus utilisé pour la création de charte graphique est sans doute Illustrator. Vous pouvez également en savoir plus sur des logiciels en graphisme, allez-voir l’article !

Découvrir d’autres articles